Message du Président pour l'année 2022

Louez l’Eternel, car il est bon, car sa miséricorde dure à toujours (Psaume 136 ; 1)

Chers frères, chères sœurs en Christ, rendons grâce au Seigneur pour tous les miracles qu’il continue d’opérer dans nos vies malgré nos faiblesses et nos manquements.

En effet depuis deux ans déjà, les communautés méthodistes du Togo tout comme les pays du monde sont confrontés à la crise sanitaire de la COVID 19, occasionnant de profonds bouleversements dans nos « Habitus ».

J’aimerais donc attirer votre attention sur le fait qu’avec la pandémie de la COVID 19, le monde a malheureusement assisté à une augmentation de la pauvreté, du chômage et de la précarité à cause de la fermeture des entreprises et des unités de production.

Par ailleurs, avec les mesures barrières, la fermeture des frontières et le confinement, les libertés individuelles et les droits individuels sont mis en parenthèse   face aux urgentes exigences des libertés collectives et des droits collectifs. Cette situation a entrainé l’augmentation des prix des produits de base (produits agricoles et produit de première consommation).

En outre et selon les organisations des droits de l’Homme, la pandémie est devenue un facteur accélérateur des violences domestiques, des violences basées sur le genre et des violences sexuelles, entrainant ainsi le développement de nouveaux problèmes de santé mentale et de syndromes post traumatiques comme : la colère, l’irritabilité, l’anxiété, la nervosité, l’hyper-vigilance. S’il y a bien une leçon à tirer aujourd’hui de la pandémie de la COVID 19, c’est bien de reconnaitre que l’humanité est fragile et vit en permanence dans l’interdépendance. Autant le pauvre est fragile, autant le riche l’est aussi.

Biens aimés dans le Seigneur, il nous faut reconnaitre que la pandémie de la Covid-19 a affecté l’Eglise de Dieu dans beaucoup de domaines notamment la fermeture des lieux de culte, des écoles et centres de formations, des célébrations et rites liturgiques (Mariages, Baptêmes funérailles, pèlerinage et retraites spirituelles).


Au même moment, la capacité d’innovation et de résilience de nos communautés nous ont permis de garder notre foi et notre Espérance vivantes.

Les célébrations virtuelles, la réactivation des classes méthodistes dans les maisons et les quartiers sont de parfaites illustrations de l’engagement de nos communautés à faire face à la crise.

J’aimerais ici manifester toute ma gratitude aux bonnes volontés et surtout aux jeunes méthodistes qui ont déployé un effort extraordinaire d’ingéniosité pour assurer la diffusion des cultes ici au Togo et dans la diaspora, en s’appuyant sur les outils que l’Internet nous offre.

La parution du lectionnaire méthodiste 2022 avec ses nouveaux thèmes vient donc en appui à nos différents efforts dans notre quête de grandir spirituellement. Le présent épistolier nous permettra de lire en tant que méthodistes du Togo et de la diaspora, les mêmes textes afin de nous aider à consolider notre unité et notre communion fraternelle et spirituelle.

Que le Dieu tout puissant nous vienne en aide et que sa miséricorde nous soit en partage.